VERRE DE GRIS #3 12/05/2020

VERRE DE GRIS #3

Et pourtant, elle est d'une belle couleur cette boisson, et ne sont projetés que des reflets gris. Dans la grande majorité en tous cas. Tellement ressemblant à l'actualité. Elle est belle notre planète, elle est belle notre vie, le soleil luit !

Le brouhaha des informations, les diffusions des mass media, comme on disait... Tout cela revient et ressemble à la propagande. Comme si, quand la publicité colorée se calme, la bascule tombe dans la propagande grise. Etrange monde médiatique où l'on glisse de Facebook à Instagram puis à Tik Tok, ... Etrange liberté individuelle ou chaque publication qui amène à réfléchir est désaimée voire immédiatement contestée, mise en doute, et même le plus souvent ignorée.

Alors, de la saveur des mots choisis pour exprimer sa réflexion, de la personne qui réfléchit, on ne goûte même pas. De la couleur de son originalité, on ne perçoit rien. Son éclairage est vu comme insignifiant, triste et rabat-joie. Son partage est perçu gris comme les reflets de ce verre qui contient pourtant un magnifique breuvage.

Alors, l'artiste qui pense, qui partage son originalité, donne tout et seulement peu vont regarder au fond.

Le photographe voit ce jeu de lumière qui luit dans le gris.

Le coach est témoin qu'il y a des étincelles, des morceaux d'étoiles à aller trouver.

La personne qui se présente terne ou grise porte en elle ce qu'il y a de plus lumineux, pour elle-même et pour qui veut bien lui prêter son regard.


Top